VALLÉE DES MERVEILLES / PHILIPPE DURAND
Image précédenteImage suivante

Édition GwinZegal
Format : 24 x 29 cm,
Prix : 28€
ISBN : 979-10-94060-11-7

Photographique, l’œuvre de Philippe Durand englobe le monde dans une géographie mouvante, à échelle variable. Une grande partie de son travail porte sur l'espace public, sur les traces d'expression que l'on peut y trouver, collages auto-générés, graffitis et stratifications, objets posés et déplacés. Considérant la Vallée des Merveilles (parc national du Mercantour) comme un proto-musée en plein air, sans artiste, sans commissaire, sans public ni communication, l'artiste en fait le lieu d'un développement de son travail, dans une nouvelle dimension spatiale et temporelle.

Dominée par le mont Bégo, classée monument historique depuis 1989, la vallée des Merveilles, à 2 500 mètres d'altitude, abrite un patrimoine archéologique exceptionnel, des milliers de gravures réalisées vers 3 000 avant Jésus-Christ. Ce sanctuaire à ciel ouvert paraît dédié à un "couple divin primordial", la déesse terre et le dieu taureau. Épargné par sa difficulté d'accès, le site comporte cependant des graffitis apparus au fil des siècles, dus à des bergers, soldats, voyageurs... Bien qu'interdites formellement depuis 1954, de nouvelles inscriptions continuent de surgir en regard des gravures datant de l'âge du bronze. Le projet de Philippe Durand consiste à réaliser une documentation tant de ces inscriptions que de certains blocs rocheux gravés afin de restituer ces derniers sous la forme de sculptures gonflables, c'est-à-dire des objets davantage utilisés dans des parcs d'attraction par l’industrie des loisirs de masse que dans un contexte muséal. Il s'agit de recréer ainsi "copie de l'original", de recomposer une topographie du lieu, et de confronter dans un même espace, gonflables, films et photographies réalisés sur place.